L'intérêt de ces procédés est aussi la possibilité de varier les papiers et donc les textures. Il n'y a pas deux tirages identiques.

Vous allez me dire, à l'heure de photoshop et des manipulations numériques à gogo, pourquoi s'embêter avec des produits chimiques et des expériences aléatoires ... Le plaisir des éléments ? Du temps à passer ?

C'est un peu le même débat que le labo noir et blanc ... Pour ma part, je réserve ces procédés difficiles et longs à mettre en oeuvre (gomme bichromatée) pour des photos qui s'y prêtent bien (le bleu du cyanotype n'est pas forcémént trés photogénique) et mon objectif est de faire du noir et blanc en gomme bichromatée (j'ai déja vu un tirage, c'est magnifique !).

cyano171